• Accro...

    Accro...

     

    Tu m'as accroché à la vie

    au moment où je disais tant pis,

    à l'instant où tout se démoli,

    où tous les rêves se sont enfuis

    et toutes les illusions aussi.

     

    Je ne te dis pas encore merci

    car pour moi tout est indécis,

    dans ma tête je me reconstruis,

    dans mon corps je m'épanouis,

    mais je ne trouve pas l'harmonie.

     

    Pour que la vie ne soit plus défi,

    mais simplement une mélodie douce,

    ou parfois qui sautille.

    il faut attendre que j'oublie

    que la guigne c'est aussi la vie

    (Littoral Ouest Edition)

     

    Accro...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :