• Bonjour à toutes et tous,

    Je souhaite partager avec vous ce très beau texte qui m'a touchée par sa profondeur.
    J'espère qu'il vous plaira aussi.

    Avec toute mon amitié

    Françoise

    Le Livre de la Vie

     

     


    1 commentaire
  • Hier...  Aujourd'hui...  Demain...

     

    Dans toute semaine, il y a deux jours avec lesquels il ne faut pas se tracasser.

    On doit garder ces deux jours exempts de la peur et de la crainte.

     

    HIER est un de ces jours là.

    HIER avec sa suite de soucis et d'erreurs.

    HIER avec ses déboires, ses bévues, ses fautes, ses maux et ses peines.

    HIER  est à jamais disparu de notre champ d'action.

    Tout l'or du monde ne peut faire revivre HIER.

    Nous ne pouvons défaire les moindres actes que nous avons accomplis, ni dédire une seule parole prononcée.

    HIER... n'est plus !

    Quand à l'autre jour qui doit nous laisser impassible, c'est DEMAIN !

    DEMAIN avec ses fardeaux et ses malheurs toujours possibles, ses larmes promises et ses médiocres accomplissements.

    DEMAIN, lui aussi, est actuellement hors de notre portée.

    Le soleil de DEMAIN se lèvera tout rayonnant ou caché derrière les nuages !

    Il se lèvera, c'est certain! Mais..., jusqu'à cet instant, nous ne pouvons rien escompter de DEMAIN... car ce jour n'existe pas encore ! 

    Il ne reste donc qu'un jour, seul... AUJOURD'HUI ! 

    Et les combats d'UN JOUR, tout homme peut les livrer.

    C'est seulement lorsque vous et moi réunissons les épreuves des ces deux effroyables éternités, HIER et DEMAIN, que nous tombons épuisés.

    Ce qui conduit l'homme à la folie, ce n'est pas la tournure des événements d' AUJOURD'HUI, mais le remords, l'amertume qu'HIER leur à laissés, ou la PEUR de ce que DEMAIN peut leur réserver.

    Ne vivons donc qu'un jour à la fois ! 

    (auteur inconnu)


    3 commentaires
  • Recommence... 

    Je vous offre, en partage, ce très beau texte pour ne pas baisser les bras quand la vie est difficile.

    Un tout grand merci à son auteur

    Pensées amicales pour vous toutes et tous 

    Françoise

     

    Recommence...


    1 commentaire
  • Voici, en partage, un très beau texte.

    Malheureusement son auteur est inconnu.

    Un tout grand merci à la personne qui l'a écrit

    Douce journée à toutes et tous

     

    Vieillir en Beauté


    votre commentaire
  • L'humilité...

     

    C'est n'avoir point de trouble

    C'est n'être jamais fâché ou vexé,

    irrité ou endolori.

     

    C'est ne m'étonner de rien qui puisse m'arriver,

    de ne rien ressentir comme étant dirigé contre moi.

     

    C'est rester calme quand une personne ne me flatte,

    et si je suis avili ou méprisé

    c'est trouvé en moi un lieu béni où je puisse me rendre,

    refermer la porte,

    m'agenouiller devant mon père en secret,

    être en paix,

    comme au sein d'une mer profonde et calme,

    quand tout autour de moi me semble trouble. 

    (Inscription sur la plaque mortuaire du Dr. Bob)

     


    votre commentaire
  • LA PREMIERE FOIS...

     C'est un texte écrit par un ancien alccoolique.

    Il en a fait une chanson, tirée de son expérience passée

    avec la Dive bouteille, sur un tempo de rock and roll, pour le groupe de rock dont il est le chanteur

     Félicitations à toi, Julien, d'attirer ainsi l'attention des jeunes, et des moins jeunes, sur les problèmes engendrés par l'alccol, pour les aider à se sortir de ce cercle vicieux.

       

    LA PREMIERE FOIS...

    La première fois j'avais tout juste seize ans

    Y avait déjà un sacré bout de temps

    Que j'attendais d'y être présenté

    Autour de moi tous y avaient goûté

    ils ne juraient que par elle

    C'est vrai qu'elle était belle, élégante, attirante, et... obsédente

      

    La première fois que j'ai pu y goûter

    Je ne pensais pas par elle être adopté

    Puisque du coup un gosse je n'étais plus

    En y touchant un homme j'étais devenu

    Je ne jurais que par elle, c'est vrai qu'elle était belle

    Elégante, attirante et obsédente

      

    Très rapidement tous les gens bien-pensant

    Tous me prédirent les pires tourments

    Leur sollicitude, leurs conseils agaçants

    Me laissaient de marbre, pour moi c'était du vent

      

    La première fois que pour elle j'ai découché

    Je pouvais pas le croire, j'étais désorienté

    Pourtant je dus me rendre à l'évidence

    Cette garce m'avait laissé aucune chance

    Pourtant je croyais en elle, en elle qui était si belle,

    Elégante, attirante, et obsédente

      

    Pour rien au monde une fête elle ne manquait

    Et moi naïf tout de suite je succombais

    Pourtant c'n'était pas faute d'essayer

    De toutes mes forces je tentais de lui résister

    Avant qu'il ne soit tard, je détournais mon regard

    Bien qu'elle ne soit plus si belle, je ne voyais qu'elle

      

    Le premier de l'an c'était chaque fois pareil

    Je promettais à tous monts et merveilles

    Je ne toucherais plus à cette sacrée bouteille

    Faites-moi confiance cette année sera pas pareille

    C'est vrai c'est décidé, pour vous je vais changé

    Contre elle je vais gagné, c'est assuré

      

    Ce n'est qu'après 25 ans de relation

    Qui m'avaient fait perdre la raison

    Que je me suis dit c'est le moment ou jamais

    Ne réfléchis pas et tire toi vite fait

      

    La dernière fois c'était y a plus de 20 ans

    Qu'à cette bouteille je consacrais du temps

    Grâce aux amis que je ne nommerais pas ici

    Ah Ah ma vie fut belle et sans soucis

    Fini la pénitence, enfin la délivrance

    Pour la première fois

    Fini tout ça

                                       Julien  


    1 commentaire
  • Le Jour où...

    texte écrit par Monsieur Charlie Chaplin, dont je pense qu'il n'est nul besoin de le présenter.

    Ce texte est de toute beauté et donne vraiment à réfléchir sur bien des points de la vie. Il nous interpelle aussi.

    Merci Monsieur Charlie Chaplin pour cette belle leçon de savoir vivre en tous points.  Voici donc:

      

      

    Le Jour où...

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

    j'ai compris qu'en toutes circonstances,

    j'étais à la bonne place, au bon moment.

    Et alors, j'ai pu me relaxer.

    Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle... l'Estime de soi.

      

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

    j'ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle

    n'étaient rien d'autre qu'un signal

    lorsque je vais à l'encontre de mes convictions.

    Aujoud'hui je sais que cela s'appelle... l'Authenticité.

      

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

    J'ai cessée de vouloir une vie différente

    et j'ai commencé à voir que tout ce qui m'arrive

    contribue à ma croissance personnelle.

    Aujourd'hui je sais que cela s'appelle... la Maturité

     

     Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

    j'ai commencé à percevoir l'abus

    dans le fait de forcer une situation ou une personne,

    dans le seul but d'obtenir ce que je veux,

    sachant très bien que ni la personne ni moi-même

    ne sommes prêts et que ce n'est pas le moment...

    Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle... le Respect

      

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

    j'ai commencé à me libérer de tout ce qui n'était pas salutaire, personnes, situations,

    tout ce qui baissait mon énergie.

    Au début, ma raison appelait cela de l'égoïsme.

    Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle... l'Amour propre.

      

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

    j'ai cessé d'avoir peur du temps libre

    et j'ai arrêté de faire de grands plans,

    j'ai abandonné les méga-projet du futur.

    Aujourd'hui, je fais ce qui est correct, ce que j'aime

    quand cela me plaît et à mon rythme.

    Aujourd'hui, je sais que cela s'appelle... la Simplicité.

      

    Le jour ou je me suis aimé pour de vrai

    j'ai cessé de chercher à avoir toujours raison,

    et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.

    Aujourd'hui, j'ai découvert... l'Humilité.

      

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

    j'ai cessé de revivre le passé

    et de me préocuper de l'avenir.

    Aujourd'hui, je vis au présent,

    là où toute la vie se passe.

    Aujourd'hui, je vis une seule journée à la fois.

    Et cela s'appelle... la Plénitude.

      

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

    j'ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.

    Mais si je la mets au service de mon coeur,

    elle devient une alliée très précieuse!

    Tout ceci, c'est... le Savoir vivre.

      

    Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter.

    Du chaos naissent les étoiles

                        Charlie Chaplin


    3 commentaires
  • Toi qui me soignes...

    Très joli poème qui mérite réflexion...

    J'avais envie de le partager avec vous parce que je pense que l'on doit respecter les personnes âgées et leur parler normalement et pas à la troisième personne, du style: alors, ON a bien dormi, mais comme ON a bonne mine ce matin. Cette façon de faire est une manière de marginaliser la personne âgée et de l'exclure petit à petit de la conversion, alors qu'elle est tout à fait capable de donner son avis.

    Liens Sites Divers

    Liens Sites Divers


    4 commentaires
  • Un sourire... rien qu'un sourire,
    mais il peut faire tant de bien à celui ou celle qui le reçoit, pas besoin de mots,
    juste un sourire qui vient du plus profond de notre coeur,
    ce sourire qui donne le sentiment d'exister, de ne pas être oublier...
    Un sourire c'est peu et c'est beaucoup à la fois...
    Soyez généreux, donnez-le autour de vous, sans compter, vous ferez des heureux

    Rubrique Petit billets pour vous

    Photobucket


    votre commentaire
  • La vie est une chance, prenons-la comme elle vient

    avec ses joies, ses difficultés, ses bonheurs

    Rubrique Petit billets pour vous

    Photobucket


    votre commentaire
  • Trouvons le temps... 

    Rubrique Petit billets pour vous

    Oui, trouvons le temps, mais surtout prenons le temps d'écouter, d'aimer, de rire...
    Dans ce monde actuel tout va trop vite, alors sachons nous arrêter
     pour écouter le chant d'un oiseau,
    celui ou celle qui a besoin d'une écoute, l'enfant qui babille ou pose des questions,
    Prenons le temps d'aimer l'autre, la nature et ses merveilles,
    Prenons le temps de rire en famille, avec les amis ou les voisins,
    et surtout prenons le temps de vivre
     
                                                    ... Amicalement vôtre ...      Françoise
    Photobucket

    votre commentaire
  • Une citation à méditer...

    Rubrique Petit billets pour vous


    votre commentaire
  •  

     Réflexion sur le monde actuel...

     (texte trouvé sur le Net qui donne à réfléchir, me semble-t-il...)

    Rubrique Petit billets pour vous

    Photobucket


    votre commentaire
  • La Vie...
                  si fragile et si précieuse en même temps
     
    Photobucket

    Photobucket

     


    votre commentaire
  • La Vie

    Photobucket

    La vie n'est pas ailleurs ni chez l'autre

    ni avant ni après ni trop tôt ni trop tard

    elle est en toi elle est là,

    vivante dans la palpitation du présent

     dans l'élan du moment.

     Elle source de partout en toi elle coule seulement là

    où il y a une ouverture un chemin possible pour elle.

    Jacques Salomé

    Photobucket

     


    votre commentaire
  • LE LÂCHER PRISE
      
    Lâcher prise, ce n'est pas se montrer indifférent mais simplement Admettre que l'on ne peut agir à la place de quelqu'un d'autre.
     
    Lâcher prise, ce n'est pas couper les liens mais prendre conscience Que l'on ne peut contrôler autrui.
         
    Lâcher prise, ce n'est pas être passif, mais au contraire tirer un Leçon des conséquences inhérente à un évènement.
     
    Lâcher prise, c'est reconnaître son impuissance, c'est à dire que le Résultat final n'est pas entre nos mains.
     
    Lâcher prise, ce n'est pas blâmer ou vouloir changer autrui, mais donner le meilleur de soi-même.
     
    Lâcher prise, ce n'est pas prendre soin des autres mais se sentir Concerné par eux.
     
    Lâcher prise, ce n'est pas  << assister >>, mais encourager.
     
    Lâcher prise, ce n'est pas juger, mais accorder à autrui le droit d'être humain.
     
    Lâcher prise, ce n'est pas s'occuper de tout ce qui arrive, mais laisser les autres gérer leur propre destin.
     
    Lâcher prise, ce n'est pas materner les autres, mais leur permettre d'affronter la réaliter.
     
    Lâcher prise, ce n'est pas rejeter, c'est au contraire accepter.
     
    Lâcher prise, ce n'est pas harceler, sermoner ou gronder mais tenter de déceler ses propres faiblesses et de s'en défaire.
     
    Lâcher prise, ce n'est pas adapter les choses à ses propres désirs, mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
     
    Lâcher prise, ce n'est pas critiquer ou corriger autrui, mais s'efforcer de devenir ce que l'on rêve de devenir.
     
    Lâcher prise, ce n'est pas regretter le passé, mais vivre et grandir l'avenir.
     
    Lâcher prise, c'est craindre moins et aimer d'avantage.
     

    Photobucket


    votre commentaire
  • Au Fond de Soi...
     
    Ce qui est au fond de soi se reflète à l'extérieur.
    Quand il y aura ordre, harmonie, beauté et paix en toi, cele se reflétera dans tout ce que tu feras, diras et penseras.
    Tandis que,s'il y a confusion, désordre et dysharmonie en toi, cela se reflètera aussi dans toute ta vie.
    Tu peux commencer à changer dès maintenant, en travaillant sur ton propre état intérieur
      
      
                                                                        Eileen Caddy
     

    Photobucket


    votre commentaire
  • LES CINQ LIBERTES ...Selon Virginia SATR ...
     
    --- VOIR ET ENTENDRE CE QUI EST, AU LIEU DE CE QUI DEVRAIT ÊTRE, ETAIT OU SERA ...
     
    ... RESSENTIR CE QUE JE RESSENS, AU LIEU DE CE QUE JE PENSE DEVOIR RESSENTIR ...
     
    ... DIRE CE QUE JE RESSENS ET CE QUE JE PENSE, AU LIEU DE CE QUE JE CROIS DEVOIR DIRE...
     
    ... DEMANDER CE QUE JE VEUX AU LIEU D'ATTENDRE QU'ON M'EN OFFRE LA PERMISSION ...
     
    ... PRENDRE LES RISQUES EN MON NOM, AU LIEU DE CHOISIR LA SECURITE ET DE NE PAS "BOUGER LE BATEAU" ...
     
        
    Photobucket

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique